Close-Combat

Le close-combat connaît sa première diffusion en 1943, sa vocation est simple : préparer en un minimum de temps, les personnels militaires Alliés à une situation de combat où l’utilisation de l’arme à feu n’est plus possible. À cette époque, alors que le chef de bataillon Raymond Muelle, l’un des premiers utilisateurs du close-combat, est encore aspirant au Bataillon de Choc, les jeunes recrues disposent que des quelques heures pour être formées à la pire extrémité : tuer ou éviter d’être tués dans le choc de la lutte corps à corps.